girl

Protection de la vie privée

Une initiative de Google et Test-Achats

fr

Urgence

Appel anonyme et gratuit : 116 000 Des spécialistes, de chez Child Focus, vous accompagnent et vous soutiennent.

Stop bullying

Plus jamais seuls face au cyberharcèlement
et harcèlement sexuel en ligne!

Le cyberharcèlement et l’exploitation sexuelle en ligne des adolescents en quelques questions

Lorsque le harcèlement, l'intimidation et l’exploitation sexuelle ont lieu en ligne, on parle de cyberintimidation ou cyberexploitation. Ce type de harcèlement peut être particulièrement difficile à gérer, car il peut être difficile à contrôler et visible par un grand nombre de personnes. Il y a de fortes chances que votre enfant passe beaucoup de temps en ligne. Il est donc important que vous sachiez quoi faire si son comportement en ligne devient désagréable et nuisible ou si il ou elle est la victime de cyberharcèlement. Découvrez ce qu'est le harcèlement en ligne, comment il affecte les jeunes, et renseignez-vous sur la manière dont vous et votre adolescent pouvez y faire face.

Qu’est-ce que le sexting et le grooming ?

+

Qu’est-ce que le « sexting » ?

En soi, le partage des messages intimes, tant qu'ils sont consensuels, sans pression et qu'ils restent dans une atmosphère de confidentialité, n'est pas problématique. Le sexting fait partie d'un bon développement relationnel et sexuels des adolescents. Cela devient problématique au moment ou les messages intimes sont partagés avec des autres, sans l'accord de la personne.

Faire des vidéos sexy, envoyer des nus ou des « sextos » : le principe est le même. Il s'agit dans tous les cas de partager des messages, des photos ou des vidéos à caractère sexuel sans consentement.

Cela inclut :

  • L'échange de SMS où le fantasme sexuel de l'autre est stimulé par des mots.
  • L’envoi de nus (photos) ou des films à une tierce personne.
  • Des conversations vidéo : le partage d’un moment érotique en direct avec quelqu'un d'autre.

Qu'est-ce que le « grooming » ?

Le grooming, ou « toilettage » en français, est le processus par lequel un adulte approche et manipule un mineur en vue d'un contact sexuel. Les « toiletteurs » sont généralement très manipulateurs et prennent le temps de gagner la confiance de l’adolescent et de nouer un lien. Progressivement, les actes sexuels sont encouragés. Les « groomers » jouent le rôle de l'ami adulte compréhensif et font des compliments. C'est ainsi qu'ils essaient de convaincre les victimes de se déshabiller.

Le « grooming » peut conduire à des abus sexuels en ligne (par exemple via une webcam, des messages de chat et des courriels) et hors ligne (lors d'une rencontre physique).

Source: Child Focus

Ces informations sont-elles pertinentes et utiles ?

Oui Non

Qu’est-ce que le harcèlement en ligne ?

+

Les causes du harcèlement en ligne sont diverses et multiples. La cyberintimidation est l'utilisation délibérée, persistante et malveillante de mots ou d'images dans un environnement en ligne dans le but de nuire au bien-être d’autrui. Les recherches ont montré que l'âge le plus courant pour la cyberintimidation est la période de transition entre l'école primaire et le secondaire, lorsque les jeunes ont environ 11 ou 12 ans, mais elle se produit tout au long de l'adolescence. Il est donc important d'en être conscient.

Source: Child Focus

Ces informations sont-elles pertinentes et utiles ?

Oui Non

Quelques informations sur ce sujet

+

Le cyberharcèlement et l’exploitation sexuelle en ligne : quelques faits

  • Motivations des attaques : l’apparence physique, l’orientation sexuelle, les bons résultats scolaires, les croyances religieuses.
  • Conséquences fréquentes : symptômes dépressifs et anxiété, troubles du comportement, impact sur les relations sociales, déséquilibre social et émotionnel, estime de soi diminuée, sentiment de tristesse, baisse des résultats scolaires, etc.
  • Le plus souvent, les adolescents ont déjà envoyé une photo sexy d’eux-mêmes, mais bon nombre d’entre eux ont déjà reçu de telles images. La plupart en ont déjà vu.
  • Les jeunes peuvent également recevoir des photos intimes de gens qui ignorent que leurs images ont été partagées.
  • Le « grooming » peut conduire à des abus sexuels en ligne (par exemple via une webcam, des messages de chat, des courriels) et hors ligne (via une rencontre physique).
Source: Child Focus

Ces informations sont-elles pertinentes et utiles ?

Oui Non

« J'ai participé au projet CyberSquad en m’occupant d’une partie du travail de copywriting et des témoignages. Je pense que CyberSquad nous permettra de mettre en avant certaines réalités qu'on a trop longtemps ignorées. Ce projet donnera la parole à ceux qui en ont le plus besoin et ceux qui n'osaient pas la prendre avant. »

Simon

Simon

Exemples de harcèlement en ligne

+

Le harcèlement en ligne revêt de nombreuses formes, mais les plus courantes sont les suivantes :

  • la réception de SMS, de courriels ou de messages directs intentionnellement blessants ou sexuellement explicites sur des médias sociaux
  • la diffusion de rumeurs ou de mensonges sur autrui en ligne
  • l’envoi d’images ou de vidéos destinées à humilier ou à embarrasser quelqu’un
  • l’envoi de menaces, de demandes intimes ou sexuelles
  • la création et l’utilisation de faux profils en ligne pour embarrasser ou intimider autrui
  • le vol d’un mot de passe pour accéder au compte de quelqu'un afin d'en bloquer l'accès
  • l’envoi de messages insultants aux contacts d’une tierce personne
  • le piratage d’un compte pour voler des informations personnelles
  • l’exclusion d’un joueur d’une plateforme de jeux vidéo
  • la création d’un compte sur Snapchat avec du contenu blessant et des photos intimes d’une personne
Source: Child Focus

Ces informations sont-elles pertinentes et utiles ?

Oui Non

Comment détecter le cyberharcèlement et l’exploitation sexuelle en ligne ?

+

Les signes de cyberharcèlement et d’exploitation sexuelle en ligne sont parfois difficiles à détecter. Il s’agit notamment :

  • De commentaires négatifs ou méchants
  • De la propagation de rumeurs
  • Du partage de photos ou vidéos qui peuvent être problématiques pour la personne concernée
  • Plus généralement, d’un changement de comportement et d’un mal-être en présence d’autres adolescents ou à l’approche d’événements regroupant d’autres jeunes

Il n'est pas facile d'identifier où et comment le harcèlement en ligne et sexuel se manifeste. Il se produit généralement sur différentes plateformes et supports connectés, ce qui rend extrêmement difficile le suivi et l'identification des auteurs et des causes. Par exemple, dans une section de commentaires comportant des centaines de messages, il peut être difficile de désigner un responsable unique d’un comportement harceleur. Par ailleurs, il est quasiment impossible d’avoir accès aux comptes et téléphone mobile de nos adolescents. Si vous voulez savoir si votre enfant est victime d'intimidation, soyez attentifs aux signes et à leur accumulation. Ce qui doit vous mettre la puce à l’oreille : votre enfant a un comportement de rejet anormal de ses outils connectés. S’il utilise son smartphone beaucoup moins que d’habitude, il y a de fortes chances que quelque chose l’empêche d’accéder à ses comptes sur les réseaux sociaux et de les utiliser en toute sérénité. Il s’agit peut-être alors de cyberharcèlement ou d’exploitation sexuelle en ligne.

Source: Child Focus

Ces informations sont-elles pertinentes et utiles ?

Oui Non

Parents : comment en parler avec votre adolescent ?

+

Si votre adolescent est la victime de cyberharcèlement et/ou d’exploitation sexuelle en ligne, deux mots d’ordre : rassurer et accompagner.

  • Avant toute chose, rassurez-le/la et félicitez-le/la d’être venu.e vous trouver. C’est déjà une épreuve.
  • Concentrez-vous sur les faits. Ne posez pas de questions liées aux causes de la situation. Ce n’est pas nécessaire dans un premier temps pour gérer la crise.
  • Posez les actes pour endiguer le problème. Essayez de faire retirer les contenus blessants d’internet.

Quoi qu’il arrive, respectez le rythme de l’adolescent.e, n’entreprenez des actions que si il ou elle se sent prêt.e et si vous avez son accord.

Si votre adolescent est l’auteur.rice du cyberharcèlement et/ou de l’exploitation sexuelle en ligne : insistez sur la notion d’empathie.

  • Tolérance zéro : faites-lui comprendre que toute forme de harcèlement est inacceptable !
  • Ne stigmatisez pas, ne renforcez pas votre enfant dans son rôle harceleur, cela peut parfois empirer la situation.
  • Prenez le temps d’avoir une conversation sereine et responsabilisante. Cherchez ensemble à réparer ses torts (excuses, discussion avec la victime, etc.)
  • Travaillez son empathie en insistant sur les émotions de la victime.

Si votre adolescent est témoin : responsabiliser.

  • Tolérance zéro : faites-lui comprendre que toute forme de harcèlement est inacceptable !
  • Tout le monde a un rôle à jouer : on ne partage pas des contenus blessants, on les bloque et on les signale.
  • L’encourager à venir en aide à la victime et à lui manifester du soutien.
  • Influencer le harceleur pour qu’il cesse.
  • Utiliser les réseaux sociaux de manière positive, honnête et bienveillante.
Source: Child Focus

Ces informations sont-elles pertinentes et utiles ?

Oui Non

« Bosser pour CyberSquad, c'était incroyable ! J'ai utilisé mes capacités de stratégie, de copywriting, de gestion, etc. En plus, on bosse sur une vraie solution de soutien. Et ça c'est trop cool ! »

Daline

Daline

Souvent les premiers problèmes, petits ou grands, se posent autour de l’âge de 11-12 ans. C’est un âge transitoire, entre le primaire et le secondaire, mais aussi l’âge à laquelle ils commencent à vraiment communiquer et plus important encore, se construisent leurs identités.

Cette page abordera certains des défis en ligne auxquels les adolescents peuvent être confrontés. Le contenu, qui a été créé en partenariat avec Child Focus, sera mis à jour régulièrement.