En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies

Une initiative de Google et Test-Achats

fr

Les Belges négligent de plus en plus leur sécurité et leur vie privée sur internet

D’après le Cyberbaromètre d’Axa Partners, les Belges sont au courant des principaux risques qu’ils encourent sur internet, mais n’adoptent pas pour autant un comportement moins dangereux. Par certains aspects, ils ont aussi tendance à négliger leur vie privée.

Moins d'importance accordée à la vie privée

L’an dernier, les trois quarts des Belges n’approuvaient pas que leurs données personnelles soient facilement disponibles sur internet. Cette proportion a légèrement diminué cette année. Selon Axa Partners, cela signifie que "nous sommes non seulement de plus en plus nonchalants à l’égard de nos données personnelles, mais nous accordons également moins d’importance à notre vie privée – sauf en ce qui concerne les photos non désirées". En effet, près d’un quart des Belges disent qu’une photo d’eux a déjà été publiée sur internet alors qu’ils n’étaient pas consentants. Cette proportion a doublé par rapport à l’année dernière.

Sur Facebook, environ 1 utilisateur belge sur 10 garde son profil entièrement public. Fait marquant : 5 % des sondés n’ont aucune idée de qui peut voir leur profil. En outre, 3 utilisateurs belges de Facebook sur 10 déclarent qu’ils peuvent se connecter au compte d’une autre personne (conjoint, enfant…).

N'utilisez pas le même mot de passe pour tous vos comptes

D’autre part, le Cyberbaromètre montre que de moins en moins de Belges inventent un nouveau mot de passe, différent des autres, pour chaque compte : "la moitié des Belges utilisent régulièrement le même mot de passe pour différentes applications et sites web". Chez un quart des internautes, il s’agit même d’un seul et unique mot de passe pour tous les comptes : une situation particulièrement dangereuse dans le cas où ce sésame serait découvert par un pirate.

Un point positif pour terminer : de plus en plus de Belges renouvellent régulièrement leur mot de passe (il est conseillé de le faire une fois par an). N’hésitez pas à les imiter en suivant nos conseils de sécurité.