En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies

Une initiative de Google et Test-Achats

fr

Arnaque : ne laissez pas votre enfant devenir une mule !

D’après un sondage de Febelfin, un jeune sur dix serait prêt à devenir une "mule", c’est-à-dire à troquer les données de son compte ou de sa carte bancaire contre rémunération.

Tandis que 5 % des jeunes déclarent avoir été approchés en personne par un escroc, 9 % d’entre eux se sont vus proposer le marché par une connaissance. Enfin, près d’un quart (23 %) des jeunes qui ont été approchés ont accepté la proposition.

En quoi consiste cette arnaque ?

Typiquement, le compte ou la carte finissent entre les mains de criminels qui s’en servent pour transférer de l'argent volé (par exemple, par le biais du phishing) ou pour retirer des espèces. Devenir un mule financière est une activité illégale et passable de poursuites. Si la personne concernée est mineure, ce sont les parents qui sont responsables.

Les conséquences sont lourdes : remboursement aux victimes, amendes, voire interdiction bancaire. Qui plus est, la promesse de compensation financière n’est généralement pas respectée. Il est courant que les mules se retrouvent avec un compte pillé et doivent faire face à des menaces d’agression physique.

Une campagne sur Instagram

Febelfin s'inquiète de ce phénomène et s’apprête à lancer une campagne informative sur Instagram, à l’attention des jeunes, pour la deuxième année consécutive.

Pour en savoir plus sur les arnaques qui ciblent les jeunes sur internet, rendez-vous dans notre rubrique dédiée à la protection des enfants sur le web.