En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies

Une initiative de Google et Test-Achats

fr

Attention aux cyberfraudes !

E-mails de phishing, fausses offres en ligne, SMS sournois… Les cybercriminels trouvent toujours de nouvelles manières de dépouiller les internautes et entreprises de leur argent. En tant qu’utilisateur du web, vous avez tout intérêt à reconnaître les signaux afin de démasquer les escrocs.

C'est pourquoi Europol, le Centre européen de la cybercriminalité (EC3) et la Fédération bancaire européenne mènent une campagne de sensibilisation aux fraudes financières les plus courantes sur internet.

Voici six exemples de ces fraudes.

  • Fraude au shopping en ligne : Des offres en ligne qui s'avèrent être des escroqueries, comme par exemple des promotions trop belles pour être vraies, des publicités pop-up qui signalent que vous avez gagné un prix, etc.
  • E-mails de phishing bancaire : Des e-mails frauduleux qui semblent provenir de votre banque et vous demandent de télécharger une pièce jointe ou de cliquer sur un lien.
  • Fraude sentimentale : Des escrocs qui s'adressent à vous sur des sites de rencontres ou sur les réseaux sociaux. Ils gagnent d'abord votre confiance, puis commencent à vous demander de l'argent ou des coordonnées bancaires.
  • Smishing : L’escroc tente d'obtenir par SMS des informations personnelles, financières ou de sécurité. Il vous invite à cliquer sur un lien ou appeler un numéro de téléphone pour vérifier ou mettre à jour votre compte.
  • Faux sites bancaires : Un lien dans un e-mail de phishing vous mène aux faux site web d'une banque où on vous demande de renseigner vos coordonnées bancaires.
  • Vishing : Fraude par téléphone. Les fraudeurs induisent la victime en erreur et l'amènent à transférer de l’argent ou partager des informations personnelles, financières ou de sécurité.

Comment vous protéger ?
Utilisez votre bon sens et ne vous fiez pas aveuglément à toutes les offres en ligne, messages ou appels téléphoniques. Les conseils suivants vous aideront à rester vigilant.

  • Si une offre semble trop belle pour être vraie, c'est presque toujours une arnaque.
  • Votre banque ne vous demandera jamais des informations sensibles par e-mail ou par téléphone.
  • N’effectuez un paiement en ligne que sur un site web sécurisé (vérifiez que l'URL commence par "https" et qu'il y a un cadenas) et avec une connexion internet sécurisée (jamais sur un wifi public !).
  • Vérifiez régulièrement l’état de vos dépenses et vos relevés bancaires. Signalez toute activité suspecte à votre banque et faites bloquer votre compte si nécessaire.
  • Ne partagez pas trop d'informations personnelles sur les réseaux sociaux : les escrocs peuvent utiliser vos informations et vos photos pour voler et usurper votre identité.
  • Signalez toute tentative d'escroquerie à la police, même si vous n'en avez pas réellement été victime.

Vous trouverez des conseils plus détaillés par type d'escroquerie dans la brochure de la campagne, à télécharger ici.